.

Journée de la Paix économique. Se réinventer pour préserver la nature

Le 3 juin 2021, la Chaire Paix économique de Grenoble Ecole de Management, en partenariat avec la Ville de Grenoble, organise la Journée de la Paix économique sur le thème : « Se réinventer pour préserver la nature ». Au programme : des conférences, des tables rondes, des ateliers ludiques, … pour réconcilier l’humanité avec la Nature.

Le 3 juin prochain, la Journée de la Paix économique est organisée par la Chaire Paix économique de Grenoble Ecole de Management, en partenariat avec la Ville de Grenoble, nominée Capitale Verte européenne en 2022. Cette journée, dédiée à la Paix économique, s’empare des grandes thématiques environnementales et sociétales, et les confronte aux modèles de société et d’organisations d’aujourd’hui et de demain. Une cinquantaine d’intervenants apporteront leur contribution.

L’événement inédit déroulera un fil rouge autour du réchauffement climatique et de l’urgence écologique. Les échanges mettront en lumière la manière dont l’ensemble des citoyens, dont les acteurs d’organisations, s’emparent déjà de ces questions : quelles initiatives sont effectives sur le terrain ? Quels sont les principaux freins à surmonter et les facteurs facilitateurs ? Comment former les futurs managers à cette question de la transition ? Au total, comment l’humanité peut-elle se réinventer en faisant le choix d’être en paix avec la Nature ?

Organisations, étudiants, enseignants, collectivités locales et territoriales… échangeront à distance, pour partager de nouvelles solutions, dédiées à la paix économique – l’un des cinq Objectifs de développement durable (ODD), défendus dans le cadre de la loi PACTE. « De fait, la Journée de la paix économique répond à l’urgence d’inspirer, réfléchir ensemble et ouvrir de nouvelles perspectives concrètes qui permettront d’élaborer une économie en paix avec la Nature, souligne Odile Gruet, cheffe de projet, en charge de l’organisation de l’événement à GEM. Au-delà des séances plénières, la part belle sera faite aux ateliers de co-construction, aux ateliers ludiques comme le jeu de la Fresque du climat, et aux ateliers centrés sur les témoignages écoles/entreprises. »  

 

Trois conférences plénières et une dizaine d’ateliers

Trois conférences plénières marqueront cette Journée de la Paix économique, dont une conférence d’ouverture (la conférence du soir) en présence d’Eric Piolle, maire de Grenoble, partenaire de l’événement, Dominique Steiler, titulaire de la Chaire Paix économique et Loïck Roche, directeur général de Grenoble Ecole de Management.

Parallèlement, ateliers et tables rondes mobiliseront différents publics experts, enseignants-chercheurs de la chaire Paix économique, responsables et managers d’entreprises, diverses associations étudiantes, et tous publics autour d’un épicentre : le développement durable et responsable. L’architecture et le bâtiment, l’eau, le droit, la finance, les achats responsables, la RSE… figurent parmi quelques une des thématiques retenues lors de cette journée. (Intégralité du programme bientôt disponible).

 

Faire acte d’engagement

De son côté, dans une logique de pacification avec son écosystème, Grenoble Ecole de Management s’est engagée, le 25 février dernier, à « apporter des réponses, par la formation et la recherche, aux grands défis de la transition écologique, sociétale et économique et contribuer à un monde plus résilient, plus juste, plus pacifique, plus responsable ». (Voir encadré).

 

L’Ecole marque le pas, et s’engage statutairement, pour le futur, en devenant une société à mission, le nouveau dispositif créé par la loi PACTE. Son Conseil d’administration a voté à l’unanimité en faveur de cette évolution, qui entérine plusieurs années d’engagement sociétal, notamment via la création de la Chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail. « Dès 2012, la Chaire Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail a fondé son action sur la paix économique, en développant des alternatives de terrain au modèle d’hyper-compétition intra et inter-entreprises, la lutte contre l’individualisme et la recherche stricte du profit en tant que finalité exclusive de l’entreprise, souligne Odile Gruet. Depuis lors, les travaux de la Chaire de recherche, conduits en partenariat avec des entreprises pionnières, ont ouvert la voie au respect de l’individu dans l’entreprise et son écosystème, dont l’environnement, à travers des relations économiques pacifiées. »

* Si la situation sanitaire l’autorise, l’événement sera organisé en version hydride, conciliant des ateliers en présentiel dans plusieurs salles (dont la jauge des participants est réduite de moitié), et des visioconférences HyFlex.

 

Encadré

 

Une évolution statutaire majeure pour Grenoble Ecole de Management

Etablissement d’enseignement supérieur consulaire, l’école grenobloise s’engage à devenir une société à mission, dotée d’une raison d’être et d’objectifs stratégiques. La réalisation de ces objectifs sera suivie par un Comité de mission et vérifiée par un organisme tiers indépendant (liste gouvernementale), à échéance de 18 mois.

 

Cinq objectifs stratégiques

- Agir avec éthique et défendre l’intégrité physique et morale des personnes : refuser tout comportement ou parole portant atteinte aux droits, à la santé et la dignité de chaque individu. (ODD 3) 

- Défendre le droit à la différence, encourager la diversité et s’opposer à toute forme de discrimination en veillant notamment à l’égalité Femmes Hommes. (ODD 5 et 10) 

- Favoriser l’accès à une éducation de qualité pour toutes et tous, œuvrer pour l’inclusion et l’égalité des chances. (ODD 4) 

- Promouvoir la solidarité et les principes de Paix économique et combattre toute forme de corruption et de violence (ODD 11, 16 et 17)

-  Reconnaître l’urgence écologique en luttant activement contre le réchauffement climatique, en préservant les ressources naturelles et la biodiversité notamment par notre ambition Zero Waste. (ODD 12 et 13).

Ces objectifs sont issus du GEM Manifesto for a Sustainable Future, fruit d’un travail commun entre l’école, ses collaborateurs, ses étudiants et ses associations, dans le cadre du comité Sustainability, qui a défini ces cinq causes pour lesquelles l’école s’engage. 

 

 

 LES PARTENAIRES DE LA CHAIRE PAIX ECONOMIQUE, MINDFULNESS ET BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

bandeau partenaires site 1240x600px
 

 


 

GEM logo newbaseline CCi noir

CONTACT

contact

Manon Pacheco
Chargée de projet communication
Tél.: +33/4 76 70 64 65

SUIVEZ-NOUS

  linkedin DomSteiler 60x60pxTwitter 60x60px
  Youtube 60x60px

ABONNEMENT NEWSLETTER

newsletter

TELECHARGER LA PLAQUETTE

plaquette